On s’y met #3 – un lapin nommé Jupiter

La première réalisation de l’année 2020 a des yeux immenses, des oreilles qui traînent par terre et un pompon tricolore. J’ai nommé Jupiter le lapin, proposé par Jessie alias Projectarian (voici son Instagram). Pour paragrapher une créatrice de bijoux que j’adore (la talentueuse Argument Bjoux), c’est le lapin du strict maximum.

Ce que j’ai utilisé

Ce lapin est une heureuse surprise puisque je n’ai quasiment rien eu besoin d’acheter : j’avais déjà tout à disposition dans mon stock, à l’exception de la laine noire utilisée pour les yeux. La laine blanche provient d’un achat compulsif et pas très avisé réalisé cet été qui a enfin trouvé son utilité. La laine bleue utilisée sur les pattes et les oreilles me vient de ma grand-mère et doit avoir à peu près mon âge. Vous le savez, j’adore utiliser d’anciennes matières qui n’avait pas vu la lumière du jour depuis un certain temps, pour leur redonner vie dans de nouvelles créations.

Le design

Depuis mes débuts au crochet, je suis fascinée par le sens du détail et l’aspect « vivant » des créations de Jessie. Le modèle de Jupiter ne faisait pas exception. Non mais regardez-moi ces grands yeux, impossible de leur résister !

Une fois terminé, l’animal mesure une bonne quarantaine de centimètres. Je dirais que le modèle ne présente pas de difficulté majeure à l’exception peut-être des yeux, travaillés en ovale et en noir, ce qui complique la tâche si l’on ne travaille pas dans un environnement bien éclairé (ne travaillez pas dans l’obscurité, ou prévoyez les lampes-torches!). L’étape la plus délicate (et à mes yeux la plus fastidieuse) était celle du montage : patience et sens de la symétrie sont de mise pour conférer au modèle son expression « kawaii » si caractéristique. Et puis ça serait bien dommage, après tout ce temps passé à confectionner les membres, d’avoir une peluche de travers dont le rendu final est en-dessous de ce que l’on aurait espéré. J’ai donc réfréné mon naturel impatient pour vraiment m’appliquer et je dois dire qu’après plusieurs tentatives (et les détricotages qui vont avec), je suis plutôt satisfaite du résultat. J’adore la façon dont ce petit lapin peut « poser » pour des photos où faire un doudou adorable et d’une bonne taille.

Le referai-je ?

Le modèle de Jupiter demande un certain temps de confection et de montage, mais j’espère avoir l’occasion de retenter l’expérience pour un cadeau de naissance ou d’anniversaire. En attendant je garde cette version pour moi !

Où trouver le patron?

Le patron est disponible sur Ravelry et Etsy pour une dizaine de dollars environ.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s